Oestrogenèse

by Circé Deslandes

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €7 EUR  or more

     

1.
Je voudrais avoir un taux de testostérone qui allongerait dans la nuit mon clitoris de 4500 mètres et dessinerait au bout la pointe d'un canon prêt à tirer au moindre coup des boules de 6900 kilos chacune et d'un diamètre exorbitant, capables d'écrabouiller les petits mammifères flasques cachés au fond de l'entrecuisse de tous ces messieurs. Je serais alors le seul être sexuel restant. Sans compter les femmes qui ne comptent pas. Et peut-être aurais-je alors l'honneur avec cette arme de me frayer un chemin étroit à travers toi et de m'égarer dans les couloirs obscurs de ton labyrinthe en te faisant la mort au fond du cul.
2.
Allô 02:23
Allo À l'eau de vie Juste une gorgée En vous attendant Allo Halo de lumière Tout autour du lit Celui des amants Allo Suis à l'hôtel Chambre 215 Vous en mettez du temps Allo À l'eau de Chanel Numéro 5 Pour tout vêtement Allo Allo j'ai froid Que faites-vous Je m'impatiente Allo Vous me plantez là Espèce de salaud Vous manquez d'élégance Allo Allo Près du combiné Mes yeux coulent à flot
3.
Ta bite 04:09
Dans le creux de ma main Comme un oiseau fragile Je la serre, je la tiens Lui offre une coquille Pour abriter son corps De petit volatile La voilà qui m’implore Qui se fait indocile Ses ailes se déploient Pour perforer le ciel Elle éclate de joie Va baiser le soleil Dénicher ses rayons Ses pétales insolites Fière comme un paon Ta bite Ta bite Ta bite M’habite Ta bite est une reine Dont je suis la servante Dans des poses obscènes De vierge décadente Je lui offre son trône Par tous mes petits trous Vois comme elle est grandiose Dans l’écrin de mes joues Elle vient comme une vague Me livrer son écume S’échoue sur le rivage De nos amours posthumes Dans le creux de ma main Elle se recroqueville Et tout doucement s’éteint Ta bite Ta bite Ta bite M’habite Enfouie dans son feuillage Comme dans un nid douillet Mon oisillon sauvage À la chair froissée Soudain comme le phoenix De ses cendres renaît Et revoilà ta bite Ressuscitée Ta bite Ta bite M’habite
4.
À l'intérieur Mon ventre Mon ventre est un caveau Tu ouvres la plaie Tu creuses un autre monde Dans mes profondeurs souterraines Mon ventre est un caveau Dans mes profondeurs souterraines Je te laisse me parcourir Loin si loin Je suis un puits sans fond sans fin Je t'appelle de là-bas Je t'appelle Je t'appelle Je t'appelle Je t'appelle Ohé Où es-tu ? Viens plus près de ma blessure Viens te lover dedans tout entier Injecter le venin sacré À l'intérieur Mon ventre déchiré Les branches qui se cassent Les marécages rouges Mon ventre est un caveau Un feu follet La forêt s'affole Un feu follet Viens plus près de ma blessure Injecter le venin Mon ventre Mille hécatombes s'échouent Mille hécatombes s'échouent sur ses parois Mon ventre est un caveau Je pense à tous les morts prématurés Je pense à eux Viens te recueillir sur mon ventre Viens prier les morts avec moi Viens prier les morts Avec moi
5.
Ferme ta bouche pour une fois Jouons au roi du silence Celui qui fait régner sa loi Dans la nuit claire et sans nuisance Les mots en l'air Jette-les par terre Lions nos langues de bois Faisons du feu dans un baiser Ma gorge est sèche j'ai trop parlé Donne-moi du feu Les mots amers Il faut les taire Regarde-moi juste Regarde-moi juste Regarde-moi juste Juste regarde-moi Regarde-moi juste Regarde-moi juste Regarde-moi juste Juste regarde-moi J'ai la peau blanche fine transparente La peau sur les os La peau sur l'âme Déshabille-moi Regarde-moi Comme je suis nue Pour toi Tes mains sont une eau courante Qui fuit sur mon visage En partant à ma recherche Elles passent à côté L'incommunicabilité des êtres L'incommunicabilité L'incommunicabilité des êtres L'incommunicabilité Il n'y a personne pour nous entendre Personne Il n'y a personne pour nous comprendre Nous sommes seuls
6.
Chut 02:41
Je ne t'ai jamais dit je t'aime Pourtant je meurs d'amour pour toi Je ne t'ai jamais dit je t'aime De peur que tu ne répondes pas Chut Si je te disais que je t'aime Ma peau s'arracherait de moi Moi je veux bien que tu la prennes Que tu l'enroules entre tes doigts Mais si nue et si vulnérable Comme une enfant, un chat mouillé Serais-tu réellement capable De ne pas être effrayé ? Chut Tu ne m'as jamais dit je t'aime Paraît que les mots qui se taisent Sont les fleurs dorées du silence J'inspire très fort leur fragrance Chut Mais quand je veille sur ton sommeil En connivence avec la nuit J'inscris sur ton dos des lettres Que ta conscience engloutit Mais ton corps, lui, se rappelle Des mots d'amour invisibles Et peut-être que le mien pareil Sur les revers et dans les plis Chut
7.
Lolita 03:36
Je ne veux rien faire Je veux me laisser faire Me laisser défaire Par ton savoir-faire Je serai bien sage Polie comme une image Qui dans tes mains exquises En mille morceaux se brise Je veux bien voler en éclats Si c'est en éclats de joie Je veux bien me fendre en deux Pourvu que ce soit dans tes yeux Je veux que tu me choques Par tes mots cuits et crus Que tu m'entrechoques Jusqu'au fond de mon... Accroche-moi la lune Je veux me sentir pleine Que tu me remplumes Que tu m'envoies au ciel Je veux bien voler en éclats Si c'est en éclats de joie Je veux bien me fendre en deux Pourvu que ce soit dans tes yeux Je serai bonne élève Vois comme je décolle Tu seras mon Humbert Ma première heure de colle Et serrée contre toi Pour mieux m’anéantir Je serai toute à toi Jusqu’au dernier soupir Je veux bien voler en éclats Si c'est en éclats de joie Je veux bien me fendre en deux Pourvu que ce soit dans tes yeux
8.
Lorsque mes dents se déchausseront Que je traînerai ma journée en chaussons Que mes yeux auront bu tellement d'images Qu'ils s'enfonceront très loin dans leurs orbites pour les méditer Lorsque je sèmerai mes cheveux par poignées Mes souvenirs fourchus, mon passé délavé Et qu'étrangement mes poils se mettront à pousser Comme la mousse sur la pierre partout sur mon visage Lorsque mes seins dégringoleront par terre Rouleront comme des billes molles sur le marbre froid Et que mes pieds malhabiles se prendront dedans Jusqu'à me faire tomber moi aussi, en lambeaux de chair éparpillés Lorsque les pièces de mon corps seront rouillées Et que plus aucun mécanicien ne pourra les remettre en état Ce jour où tout sera absolument foutu pour moi, alors M'aimeras tu encore ?
9.
À mon tendre et cher disparu Sorti trop tôt de ma pupille Maintenant que je n’te vois plus Je bricole dans mes souvenirs À ta tendre chair étendue Dans laquelle j’aimais me blottir Maintenant que je n’te sens plus Je mets tes jeans et tes chemises Mon exquis cadavre Qui somnole dans la terre Où poussent les fleurs du mal Que j’arrose À mon tendre et cher inconnu Qui murmurait près de mon cœur Maintenant que je n’t’entends plus Je mets en boucle ton répondeur À ta tendre chair putride Qui sentait si bon le tabac Maintenant que tu n’es plus là Je fume des gauloises sans filtre Mon exquis cadavre Qui somnole dans la terre Où poussent les fleurs du mal Que j’arrose
10.
Aujourd'hui le soleil a disparu L’a-t-on décroché du ciel ? S'est-il brûlé ? La terre sans lui est toute nue Où est-il ? Où est le soleil ? Je l'ai cherché dans mes désirs Dans mes cahiers, dans mes cheveux Dans mes sanglots et dans mes rires Et dans mes oranges toutes bleues Où est-il ? Où est le soleil ? Que fait-il De ses rayons de miel ? En entendant le clapotis de l'eau J'ai trempé mes pieds Les poissons-chats semblaient tout chauds C'est alors que j'ai plongé Il est là Il est là le soleil Dans la mer Il s'est noyé Il est là Il est là le soleil Dans la mer Je l'ai retrouvé
11.
Ma belle enfant Ma toute belle Tes cheveux d'ange Ton rire d'elfe Ma belle enfant D'où viennent ces yeux Du firmament Ou de ton père ? Ma belle enfant Mon ventre vide Jamais dedans Ma douce Ondine Ma belle enfant Mon bulldozer Mon impatience Fleur de tonnerre Ma belle enfant Comme tu me manges Avec tes dents De lait de loup Ma belle enfant Mon ventre vide Jamais dedans Ma douce Ondine Ma belle enfant Mon ventre vide Mais dans mes bras Sommeille Ondine
12.
Je ne suis pas dépressive Je suis une aventurière Si je tangue, si je chavire Au moindre petit courant d'air Ce n'est pas pour me noyer Dans une goutte au fond d'un verre Mais pour explorer Le fond des mers Je ne suis pas dépressive Je navigue en sous-marin En voyageuse clandestine Dans des profondeurs sans fin Je sillonne les eaux troubles Énumère les naufrages Tout doucement coule Et dérive, je divague Je ne suis pas dépressive Je recherche l'or du temps Les trésors de l'eau vive Les perles noires les diamants Je caresse les astres rouges Et les soleils mouillés Dans les algues folles De ma psyché Je ne suis pas dépressive Si je pleure, me désespère C'est que mes espoirs sont grands Que trop petite est la terre Je m'en vais donc les combler Loin dans d'autres galaxies Je ne reviendrai Que dans une prochaine vie
13.
Oestrogène 04:03
Je voudrais avoir un taux d'oestrogène qui gonflerait dans la nuit mes tout petits seins en deux montgolfières si fières et si orgueilleuses qu'elles s'envoleraient plus haut que le soleil, qu'elles caresseraient au passage, avant d'atteindre le point de non retour où l'on voit de toute sa grandeur le monde comme un jeu dérisoire de Polly Pocket. Je serais alors la mère de tout l'univers, qui, suspendu à mes mamelles insolentes et souveraines, s'enivrerait de leur nectar sirupeux avant de grimper sur mon corps céleste pour s'y assoupir, la fleur baveuse au coin des lèvres ourlées par l'extase. Là, je ferais lentement tournoyer mes deux planètes en orbite et je bercerais tous les êtres vivants de la galaxie, qui s'éveilleraient le matin en gazouillis étranges, la chair encore enduite de la pulpe des rêves que je nettoierais dans mes nuages de lait où barboteraient joyeusement des poissons volants et des oiseaux nageurs. La vie tout entière grouillerait sur mes excroissances astrales et je jetterais sur elles des graines qui feraient pousser des baobabs géants qui déchireraient le ciel, et qui donneraient des fruits aux étoiles et que les étoiles dévoreraient exceptée leur semence qu'elles recracheraient sur mon sol d'où naîtraient d'autres baobabs. C'est ainsi qu'aurait lieu la grande diaspora mammaire à travers tous les continents de mon corps en expansion, repoussant sans cesse les cloisons de l'espace pour accueillir sur moi, contre moi, dedans moi Tous ces nouveaux habitants.
14.
Pour oublier 04:48
Je fais l'amour avec des morts Je fais l'amour avec des fantômes du passé Je fais l'amour avec des ex qui s'excusent de m'avoir jetée Je fais l'amour pour les garder Pour pas voir que le présent est vide Je fais l'amour pour supporter Cette existence insipide Pour me sentir un peu aimée Pour un simulacre d'intimité Pour emmerder la solitude Tromper l'ennui et l'inquiétude Je fais l'amour par désespoir Je fais l'amour sans rien attendre Je fais l'amour sans trop y croire Cliniquement nue, indifférente Je fais l'amour pour faire quelque chose Pour avoir l'impression d'être une autre Avoir l'impression d'être une femme À coup de reins, à coup de lame Je fais l'amour comme une ivrogne Pour être saoule, pour être bonne Je fais l'amour comme une charogne Je fais l'amour pour oublier Je fais l'amour pour oublier Je fais l'amour pour oublier
15.
Nuit noire 05:26

about

Voix, textes et compositions : Circé Deslandes
Produit et mixé par Kid Loco ( Marc Collin pour "Exquis cadavre" et "Oestrogène" / Yan Péchin pour "Pour oublier" )
Masterisé par Hubert Marniau
Photo by Flavien Prioreau
Graphisme by Untitled Paris

credits

released April 24, 2015

license

all rights reserved

tags

about

Circé Deslandes Paris, France

Sorcière contemporaine

contact / help

Contact Circé Deslandes

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Circé Deslandes, you may also like: